Livraison à partir de 9,90€ / Expédition le jour même (commande < 12h) / Conseils en ligne

+ Afficher le menu

Armagnac


L’armagnac est la plus ancienne eau-de-vie de France. Produite en Gascogne, elle est obtenue par la distillation de vin blanc dans un alembic armagnacais. Vieilli en fût de Chêne de 400 litres plusieurs années dans des chais les armagnacs dévoilent leur finesse et complexité. Après 50 ans environ ils sont mis sous verre en Dame Jeannes et conservés dans le « paradis » lorsque le maitre de chai estime que les eaux-de-vie sont à leur apogée.

L’armagnac peut se décliner au travers d’assemblages de plusieurs eaux-de-vie d’origine et d’âge différents, comme par exemple les assemblages XO de la maison Delord, ou les 20 ans d’âge du château Cassaigne, ou encore l'armagnac Laubade EXTRA.

Ces assemblages d’Armagnacs révèlent des arômes complexes et une palette aromatique large et très différente selon les choix du maitre de Chai. Qu’il s’agisse d’assemblage de très vieilles eaux-de-vie ou plus jeunes, chaque dégustation d’armagnac est unique.

Il se décline également en Armagnacs millésimés, une spécificité Armagnacaise, sont des armagnacs composés exclusivement d’une même année de récolte, on parle donc d’armagnac millésimé.Titrant en général 40% vol. l’armagnac peut aller jusqu à 48% vol pour les bruts de fût.L’armagnac produit en Gascogne se décline en 3 sous-régions, le bas-Armagnac, le Ténareze, et le Haut Armagnac, bénéficiant d’une appelation d’origine contrôlée. Et enfin la Blanche d’armagnac, qui est une eau-de-vie non vieillie bénéficie également d’un son AOC.

Parmi les cépages autorisés, 4 sont utilisés fréquemment, il s’agit de l’ugni blanc, de la folle-blanche, du Baco, et du colombard. Un 5e, le plant de graisse est mis en valeur notamment par le château de Laubade à travers la Curiositié de Laubade Plant de graisse.

carte armagnac 2014

L’armagnac, une eau-de-vie, mais plus encore.

L’Armagnac représente, une région au passé glorieux, une gastronomie représentée par des chefs de légende, une AOC qui produit des eaux-de-vie intemporelles.

Armagnac, un nom qui évoque immédiatement la Gascogne, ronde et pleine, résumant à elle seule les saveurs et les douceurs d’un terroir. Armagnacs, une région fière de son histoire, de sa gastronomie réputée mondialement et de son terroir qui donne parmi les plus somptueuses eaux-de-vie.Seuls 3000 hectares sont dédiés à la production d’Armagnac, à comparer aux 83000 hectares de Cognac. Une production annuelle de seulement 3 millions de bouteilles, infime par rapport à une distillerie écossaise renommée.

Outre ses terroirs avec la richesse de dix cépages autorisés, la région s’est dotée d’un outil unique : l'alambic continu armagnacais. Le décret d’appellation limite à plusieurs reprises sa capacité : nombre de chaudières (deux ou trois) et de plateaux (quinze dont deux au plus pour la concentration), capacité des chaudières (40 Hl maximum), production quotidienne d’alcool pur (40 Hl par alambic). Des règles bien trop strictes pour attirer des projets à ambition industrielle.

Après distillation, le jeune Armagnac sort de l’alambic entre 52° et 72°, mais plus traditionnellement entre 52° et 60°).

 

Respect de l’environnement

L’Armagnac préserve structurellement son environnement. D’abord grâce à l’un de ses cépages, le Baco. Emblématique de l’appellation, il a été inventé par un instituteur Landais suite à la crise du phylloxéra, Il est naturellement très peu sensible au mildiou ou à l’oïdium.

Également par son alambic continu armagnacais qui représente 95 % de la production totale. Cet alambic traditionnel en cuivre armagnac inventé pourtant il y a deux siècles, utilise 4 à 5 fois moins de gaz propane que la même quantité d’Armagnac produite par un alambic double chauffe avec une réduction proportionnelle des émissions de gaz à effet de serre. De plus, 20 à 30 % de la production d’Armagnac est assurée par des alambics ambulants ou de petits propriétaires qui utilisent une énergie renouvelable, le bois, comme combustible pour la distillation. Cet alambic en continu utilise le vin et non pas l’eau pour refroidir les vapeurs, ainsi il n’y a aucun gaspillage d’eau ou aucune énergie pour refroidir et recycler cette eau.

Enfin l’usage majoritaire de chênes noirs de Gascogne pour les merrains des futurs fûts, au-delà de son empreinte carbone limitée, permet à toute une profession de maintenir une économie sylvicole dans les immenses forêts à proximité. C’est grâce aux acteurs de cette activité que cet espace indispensable à notre environnement peut continuer à être entretenu et perduré

 

Une eau-de-vie qui traverse les siècles.

Malgré des premiers témoignages remontant à 1310 et le titre de plus ancienne eau-de-vie d'Europe, l’Armagnac est loin d’être passé de mode. Au contraire, il répond à la demande actuelle des amateurs de spiritueux et plus largement des consommateurs : appellation stricte, taille très artisanale, femmes et hommes avec un savoir-faire de vigneron, terroirs au sein d’une région à forte entité culturelle et gastronomique, respect structurel de l’environnement. Tout ce que n’a pas la grande majorité des autres spiritueux. Une fois de plus il n’est pas nécessaire d’aller au bout du monde pour trouver du sain, du bon, de l’authentique : l’Armagnac est là si près, avec tous ses plaisirs à nous offrir !Des plaisirs qui marquent les générations car l’Armagnac sont sans doute la seule eau-de-vie au monde qui offre une telle collection de millésimés disponibles à au vent. L’Armagnac n’est toutefois pas uniquement le petit plus indispensable pour accompagner en beauté des événements familiaux. Grâce à des cuvées embouteillées au degré naturel, des sélections parcellaires ou d’un cépage spécifique, des finitions novatrices, l’Armagnac continue de démontrer sa modernité initiale.

 

Je n'ai pas de compte,
je m'inscris

error check_circle
error check_circle remove_red_eye
error check_circle remove_red_eye

J'ai déjà un compte,