Livraison à partir de 7,90€ / Expédition le jour même (commande < 12h) / Conseils en ligne

Armailhac

Les vins du Château Armailhac

L’histoire du domaine commence au début du XVIIIème lorsque Dominique d’Armailhacq achète des vignes situées au nord ouest de Pauillac, au lieu dit "Mouton". Elles sont localisées juste entre les terres qui allaient donner naissance à Pontet-Canet et Mouton-Rothschild.

Dominique d’Armailhacq y développe par acquisitions successives le vignoble existant qui dépasse 50 ha à la fin du XVIIème et qu’il renomme "Mouton-d’Armailhacq". Les vins du château font un progrès rapide et sont classés 5ème grand cru en 1855 sous le nom "Mouton-d’Armailhacq".

A cette époque, le vignoble occupe plus de 70 ha. Il continue à se développer mais la guerre et les crises qui touchent le monde viticole forcent le Comte de Ferrand, héritier d’Armailhacq, à vendre en 1933 le domaine et la société de négoce qu’il vient de créer.

Son nouveau voisin à Mouton, le Baron Philippe de Rothschild, se porte acquéreur, satisfait de pouvoir mieux développer son château et ses installations. Il change alors le nom du cru en "Mouton-Baron-Philippe" (il prendra pour quelques années le nom de "Mouton-Baronne-Philippe" à la fin des années 70). Vignoble et chais nécessitent alors un très gros effort de restructuration qui sera entrepris mais stoppé par la guerre. Ce n’est qu’en 1968 que le cuvier et les chais sont reconstruits. Le vignoble replanté est ramené à sa taille actuelle de 50 ha. Suite au décès du Baron Philippe en 1988, sa fille la Baronne Philippine et ses enfants ont en charge du domaine. Elle décide en 1991, par souci de simplification et pour éviter les confusions avec le 1er cru, de renommer le château "Château d’Armailhac" écrit sans le q final.

1 article

Filtrer par

+ Afficher le menu

Je n'ai pas de compte,
je m'inscris

error check_circle
error check_circle remove_red_eye
error check_circle remove_red_eye

J'ai déjà un compte,